Carole Hunt

Le blogue officiel de Carole Hunt
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le layering japonais

Le layering japonais - Carole Hunt

Mon amie Clodine, qui travaille dans le milieu de la mode, m'a donné un super tuyau qui permet de rester belle et fraîche, et ainsi, d'éviter, on l'espère, de recevoir une injection de botox Montréal. Elle appelle cela, le Layering japonais. Cela consiste à commencer par un bon démaquillage avec le lait et la crème, ou même l'huile démaquillante de son choix. Ensuite, il faut appliquer une huile (macadémia ou autre), et bien masser toutes les zones, notamment, sous les yeux ; après cela, on enlève l'excédent d'huile avec un coton imbibé d'eau de rose, pour l'éclat du teint, ou d'eau de fleur d'oranger si on préfère. Ensuite, troisième étape est de se laver le visage avec un peu de savon d'Alep. Et enfin, on peut mettre sa crème de nuit. Très simple, mais super efficace.

Je n’avais jamais entendu parler de ce type de démaquillage, bien que la marque Clinique ait lancé, il y a déjà plusieurs années, le très connu « Basique 3 temps » qui y ressemble. On se démaquille, on met une lotion ou un lait, puis une crème très légère. J’aimais bien, mais c’était un peu dispendieux et pas toujours adapté au type de peau.

Il me semble que la plupart des femmes passent leur vie à chercher le rituel qui leur conviendra. Récemment, lors d’un voyage à Paris, j’ai pu visiter la grande enseigne « Le bon marché », où tout est beau, mais absolument pas, bon marché ! C’est assez cher, mais il y a un service de qualité que l’on ne trouve pas ailleurs. J’ai pu me laisser guider par une amie parisienne qui habite à côté, et m’a fait redécouvrir la marque « La mer ». Super cher a priori – 180€ le pot de crème pour les yeux ! Mais résolument différente ! Ça été conçu par un homme qui souffrait d’horribles brûlures. Faite à base d’ingrédients marins très étudiés, elle contient une formule originale qui a fait ses preuves et m’a convaincue.  La vendeuse m’en a appliqué un échantillon sur les yeux avec une spatule spéciale en métal, et j’ai vu la différence le temps de l’application ! Incroyable. La quantité suffisante étant très ténue, car la crème est extrêmement puissante, le pot de 180€ dure 4 mois, soit une moyenne de 44€ par mois. C’est donc le prix du panier moyen en France, pour une bonne crème pour les yeux. Ok, il faut les sortir, mais l’investissement en vaut le coup, si on peut parfois s’offrir cette petite folie, qui finalement, n’en est pas tout à fait une. Le regard est essentiel à la beauté d’une femme, et si une crème marche, il ne faut pas hésiter !

 

The author:

author

Après l'obtention en 1998 d'un DEC en Arts et technologie des médias, Carole Hunt suit quelques cours en création littéraire a l'Université du Québec à Montréal, avant de se lancer dans le monde du web. Elle publie couramment en tant que chroniqueuse, auteure, blogueuse dans les différentes haute sphères du web 2.0 .