Carole Hunt

Le blogue officiel de Carole Hunt
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Les vacances sont la vraie liberté

Les vacances sont la vraie liberté - Carole Hunt

Ce sont des vacances au soleil dont j’avais besoin pour me reposer. J’ai parcouru les sites d’agences de voyages, et j’ai trouvé ce que je cherchais : un hôtel en bord de plage avec tout le confort que je souhaitais, une eau chaude où je me baignerais, et une température de l’air agréable. Au cours des derniers mois, j’avais eu besoin d’un Traitement peau des pieds Terrebonne. Je me sentirais bien en maillot de bain. Cependant, j’avais perdu du poids et je devais me reprendre un bikini. Si je voulais profiter de ces quelques jours de repos au soleil au maximum, je devais me dévêtir pour que ma peau prenne une belle nuance dorée. Partir seule ne me dérangeait pas, mais j’ai tout de même proposé à Bianca de venir avec moi. Elle me demanda un temps de réflexion, notamment, car elle voulait être sûre que ses finances lui permettaient ce séjour.

Je l’avais quittée depuis dix minutes, à peine, que j’entendis la musique de mon cellulaire qui me prévenait de l’arrivée d’un message sur ma boîte vocale. Mon amie me répondait qu’elle viendrait avec plaisir, mais qu’elle me rejoindrait sur place. Ma date de départ ne lui convenait pas, une conférence se tenait ce jour-là et elle devait y participer. Elle réussit à avoir une chambre proche de la mienne et je partis, confiante et sûre de retrouver ma compagne de voyage à la date qu’elle m’avait fournie. Le plaisir de partir était modéré, car je savais que les deux semaines que je passerais dans ce lieu enchanteur ne me suffiraient pas. Un mois eut été bien plus reconstituant, mais je ne pouvais pas me permettre de cesser mon activité professionnelle aussi longtemps.

Mes bagages étaient prêts. Cela avait été si agréable de n’y mettre que des jupes et des robes, des chemises diaphanes et des chaussures d’été. Lorsque j’eus tourné la clé de mon appartement dans la serrure de ma porte d’entrée, je me suis tout de suite sentie libérée d’un grand poids. Plus aucune obligation ne m’attendait pendant les semaines qui suivaient. Le trajet jusqu’à l’hôtel fut plus rapide que ce que j’avais pensé. Malgré mon impatience d’arriver, j’avais réussi à m’endormir dans l’avion. J’étais partie un jour de pluie et de vent, j’arrivais sous la chaleur du soleil, et seul un zéphyr balançait les palmiers du bord de la plage. C’était divinement beau, exactement ce que j’espérais.

 

The author:

author

Après l'obtention en 1998 d'un DEC en Arts et technologie des médias, Carole Hunt suit quelques cours en création littéraire a l'Université du Québec à Montréal, avant de se lancer dans le monde du web. Elle publie couramment en tant que chroniqueuse, auteure, blogueuse dans les différentes haute sphères du web 2.0 .