Carole Hunt

Le blogue officiel de Carole Hunt
  • Facebook
  • Twitter
  • Google +

Une mémoire inexistante

Une mémoire inexistante - Carole Hunt

J’étais prête à partir en vacances, quand je me suis souvenue que je n’avais pas fermé correctement la porte du garage. J’avais pris un peu de temps à ranger mon automobile et à la préparer à prendre la route. Je devais la conduire pendant cinq heures, auxquelles j’ajoute une heure de pause, pour dîner et me reposer. Quand j’eus fini le rangement et le chargement de l’auto, je me suis accordé quelques minutes pour boire un jus de fruits frais. Je le prépare dans un extracteur, pour être sûre de garder toutes les vitamines des fruits dans la boisson que je consomme. J’avais soigneusement nettoyé l’appareil et mon verre, je les avais rangés tous les deux à leur place habituelle, puis j’étais montée à la place du conducteur, et j’avais démarré le moteur. Quelques mètres plus loin, le souvenir de ne pas avoir fermé la porte du garage m’est revenu.

J’étais contente d’avoir pensé à réparer cet oubli avant de laisser ma maison pendant une quinzaine de jours. J’avais prévenu Carl qu’il pouvait rester chez moi, tout le temps de mon absence. Mon ami habite dans un appartement minuscule, et il apprécierait l’air sain de mon petit village, les grandes pièces de ma demeure, le jardin accueillant et le chat. Ce n’était pas la présence de mon animal de compagnie qui nécessitait la venue de mon ami. Figaro, mon chat, est indépendant, et en été, il vit dans un abri de jardin. J’ai aménagé une chatière dans le battant de l’entrée de cet abri. L’animal peut se déplacer où il veut et quand il veut. Un distributeur automatique lui donne la nourriture nécessaire pour un mois. Je n’avais donc eu qu’à le remplir pour que je sache que Figaro pourrait se nourrir pendant que je ne serais pas là.

Quelques jours avant mon départ, j’avais dû aller rejoindre mon père pour trouver une société de décontamination moisissures Montréal. Nous avons mangé ensemble, ce fut un moment très agréable. Il m’avait parlé de Gérard, son frère, qui avait choisi d’aller dans une résidence pour personnes âgées. Nous avions discuté de ce changement, que mon oncle appréciait. Nous avions encore quelques petites choses à faire, nous nous sommes séparés vers trois heures de l’après-midi. Il m’a offert une magnifique écharpe en laine et en soie, que j’ai mise dans ma valise. Je pensais avoir tout prévu, mais je me trompais. J’avais juste oublié la clé de la maison que Marie m’avait prêtée.

 

The author:

author

Après l'obtention en 1998 d'un DEC en Arts et technologie des médias, Carole Hunt suit quelques cours en création littéraire a l'Université du Québec à Montréal, avant de se lancer dans le monde du web. Elle publie couramment en tant que chroniqueuse, auteure, blogueuse dans les différentes haute sphères du web 2.0 .